Présentation

college-au-cinema-copyENJEUX ET OBJECTIFS DE L’OPERATION COLLEGE AU CINEMA

Collège au cinéma propose aux élèves, de la classe de sixième à celle de troisième, de découvrir des œuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma et de se constituer ainsi, grâce au travail pédagogique d’accompagnement conduit par les enseignants et les partenaires culturels, les bases d’une culture cinématographique.

Ses objectifs :

  • former le goût et susciter la curiosité de l’élève spectateur par la découverte d’œuvres cinématographiques en salle, dans leur format d’origine, notamment en version originale
  • offrir, dans le cadre du partenariat entre les ministères concernés et les collectivités territoriales, des prolongements pédagogiques et des formations
  • veiller à l’accès sur l’ensemble du territoire du plus grand nombre d’élèves à la culture cinématographique
  • participer au développement d’une pratique culturelle de qualité en favorisant le développement de liens réguliers entre les jeunes et les salles de cinéma

La participation à cette action repose sur le volontariat des chefs d’établissements et des enseignants qui souhaitent y faire participer leurs classes. Les activités de Collège au cinéma sont inscrites dans le temps et le calendrier scolaire au rythme minimum d’une projection par trimestre.
Ses moyens, des films et des outils d’accompagnement
Les films présentés en version originale sous-titrée en français, bénéficient de tirages de copies neuves ; ils sont majoritairement classés art et essai et privilégient les films français, européens et les cinématographies peu diffusées. Chaque film est accompagné d’un dossier pédagogique (dossier maître) destiné à l’enseignant et d’une fiche thématique remise à chaque élève (fiche élève).

CINEMAS PARTENAIRES

    • La Nivernaise, cinéma itinérant de la Nièvre (Brassy, Brinon-sur-Beuvron, Champlemy, Chatillon-en-Bazois, Corbigny, Dommartin, Donzy, Giry, Guérigny, Imphy, Lormes, Lurcy-le-Bourg, Montenoison, Montsauche-les-Settons, Moussy, Neuvy-sur-Loire, Ouroux-en-Morvan, Planchez, Prémery, St Parize-le-Châtel, St Pierre-le-Moûtier, St Saulge)
    • Cinéma Le Select à St Honoré les Bains
    • Cinéma Le Vox à Luzy
    • Cinéma Etoile à Chateau-Chinon
    • Cinémazarin à Nevers
    • Eden Cinéma à Cosne-sur-Loire
    • Cinéma Crystal Palace à La Charité-sur-Loire
    • Cinéma Casino à Clamecy
    • Cinéma Cinéal à Decize

 

la carte COLLEGE AU cinema 2016-2017

Programmation

PREMIER TRIMESTRE

6ème-5ème : Le gamin au vélo

Cyril, bientôt 12 ans, n’a qu’une idée en tête : retrouver son père qui l’a placé provisoirement dans un foyer pour enfants. Il rencontre par hasard Samantha, qui tient un salon de coiffure et qui accepte de l’accueillir chez elle pendant les week-ends. Mais Cyril ne voit pas encore l’amour que Samantha lui porte, cet amour dont il a pourtant besoin pour apaiser sa colère …

4ème-3ème : La pirogue

Un village de pêcheurs dans la grande banlieue de Dakar, d’où partent de nombreuses pirogues. Au terme d’une traversée souvent meurtrière, elles vont rejoindre les îles Canaries en territoire espagnol.
Baye Laye est capitaine d’une pirogue de pêche, il connaît la mer. Il ne veut pas partir, mais il n’a pas le choix. Il devra conduire 30 hommes en Espagne. Ils ne se comprennent pas tous, certains n’ont jamais vu la mer et personne ne sait ce qui l’attend.

DEUXIEME TRIMESTRE

6ème-5ème-4ème-3ème : Chantons sous la pluie

Don Lockwood et Lina Lemont forment le couple star du cinéma muet à Hollywood. Quand le premier film parlant sort, tous deux doivent s’accommoder et tournent leur premier film du genre. Si Don maîtrise l’exercice, la voix désagréable de Lina menace le duo. Kathy, une chanteuse, est engagée pour doubler la jeune femme mais celle-ci devient un obstacle entre Don et Lina ce qui n’est pas du goût de cette dernière.

 

TROISIEME TRIMESTRE

6ème-5ème-4ème-3ème : Le tableau

Un château, des jardins fleuris, une forêt menaçante, voilà ce qu’un Peintre, pour des raisons mystérieuses, a laissé inachevé. Dans ce tableau vivent trois sortes de personnages : les Toupins qui sont entièrement peints, les Pafinis auxquels il manque quelques couleurs et les Reufs qui ne sont que des esquisses. S’estimant supérieurs, les Toupins prennent le pouvoir, chassent les Pafinis du château et asservissent les Reufs. Persuadés que seul le Peintre peut ramener l’harmonie en finissant le tableau, Ramo, Lola et Plume décident de partir à sa recherche. Au fil de l’aventure, les questions vont se succéder : qu’est devenu le Peintre ? Pourquoi les a t-il abandonnés ? Pourquoi a-t-il commencé à détruire certaines de ses toiles ! Connaîtront-ils un jour le secret du Peintre ? 
   

Ateliers

En 2017, 6 ateliers de pratique sont prévus pour Collège au cinéma sur 6 collèges différents :

  • Collège de Château-Chinon : rencontre avec Pascal Le Pennec, compositeur du film « Le tableau »
  • Collège de Clamecy : rencontre avec Pascal Le Pennec, compositeur du film « Le tableau »
  • Collège de Cercy-la-Tour : rencontre avec Pascal Le Pennec, compositeur du film « Le tableau »
  • Collège de Varzy : rencontre avec Pascal Le Pennec, compositeur du film « Le tableau »
  • Collège Victor Hugo à Nevers : atelier Table mashup
  • Collège de La Charité-sur-Loire : atelier audio-description

Ces ateliers permettent aux élèves de diversifier de manière transversale et pluridisciplinaire leur approche et leurs connaissances du cinéma.

Description des ateliers

 

Rencontre avec Pascal Le Pennec, compositeur des films de Jean-François Laguionie « Le tableau » et « Louise en hiver »

Pascal Le Pennec a exercé comme instrumentiste, accompagnateur, orchestrateur, compositeur, dans les domaines du concert, du théâtre, de la chanson, du cinéma. Il a remporté en 2012 le « Prix SACEM de la meilleure musique originale de film » au festival international du film francophone de Tübingen/Stuttgart, pour la BO du long-métrage d’animation « Le Tableau ». Il reçoit en 2013 le « Prix qualité » du CNC pour la musique du film « Les Souvenirs ».

Premier module

Le travail du compositeur de musique de film, dans sa chronologie ou Comment ça se fabrique ?…

Second module

Rapport musique/image (projection et analyse de séquences)

Différentes séquences de films sont projetées, successivement :

– sans musique, telles qu’elles sont livrées au compositeur,

– avec « musiques provisoires »

– puis avec la musique définitive de Pascal Le Pennec.

Avant d’entendre la solution retenue sur le film, le public est invité à imaginer des options musicales, et à s’exprimer sur le sens que confère la musique aux images. Ce second module propose une réflexion plus approfondie sur le rôle de la musique au cinéma. Il est complémentaire du premier.

TABLE MASHUP

Le langage du cinéma, c’est quoi ? C’est composer les images et les sons enregistrées par la caméra pour donner un sens au film ou raconter une histoire. Pour cela, le tournage et le montage sont deux étapes essentielles.

Avec cet outil, la table mashup, les élèves vont pouvoir découvrir l’étape du montage d’un film de manière ludique et interactive.

Cette « table de montage », au sens premier du terme, permet de mixer en direct des extrait vidéos, des musiques, des bruitages… et même d’enregistrer des doublages voix, le tout par le biais de simples cartes et d’un micro ! Toutes ces opérations sont immédiates et le film obtenu est restituable dans l’instant.

Les ateliers sont un vrai moment collaboratif, ludique et l’apprentissage n’en est que plus aisé.

Il ne s’agit plus, pour l’utilisateur, d’interagir avec un ordinateur, à l’aide du couple clavier/souris, mais de manipuler physiquement des objets du monde réel, des cartes en l’occurrence, et de laisser les mains et la matière guider la pensée créatrice.

 

DECOUVERTE SENSIBLE ET PRATIQUE DE L’AUDIODESCRIPTION

C’est à une expérience singulière que l’on convie les participants de cet atelier. Écouter les sons d’une séquence extraite d’un film et découvrir le processus de fabrication de son audiodescription.

Cette intervention est directement inspirée d’un atelier mené par Marie Diagne (scénariste, documentariste et audio-descriptrice) et Sylvain Beaulieu (intervenant malvoyant) et mis en oeuvre par la MJC Alénor d’Aquitaine.

« Dans une salle de cinéma, seule la bande son d’un film est accessible aux spectateurs malvoyants ou non-voyants. L’audiodescription, ou audio vision, est la description des éléments visuels d’un film que la bande son ne restitue pas. Elle est cette « voix amie » qui permet aux spectateurs mal- ou non voyants non seulement de « comprendre l’action », d’entendre des informations sur les personnages, les marques du temps et les décors mais surtout, dans un judicieux montage avec la bande son du film, de saisir le projet cinématographique d’un auteur en donnant à percevoir des choix de mise en scène et des partis pris esthétiques »

-Marie Diagne-

A votre tour d’essayer. Tenez vos paupières closes et ouvrez bien grand vos oreilles. L’atelier est participatif et construit comme une séance de travail.

 

 

Comment participer